Canada Rouyn Noranda Tous les articles

Saguenay – Rouyn Noranda

On quitte la Gaspésie par Rivière du Loup. On prend donc le traversier pour aller sur l’autre rive du St Laurent. Aussitôt débarqué, aussitôt envolé. Direction Tadoussac. Il parait qu’on peut voir le fjord de la rivière Saguenay. On prend donc « la route du fjord ».

En fait la route s’avère être à quelques kilomètres de la rivière Saguenay… Donc tu vois rien. Mais c’est pas grave parce que la route est cool quand même.

 

On arrive donc à Saguenay (la ville), proche du Lac St Jean. Pas grand chose à voir ici… du moins on en a pas l’impression. Du coup on continue sur notre lancée.
On arrive finalement à Alma. Vraiment au bord du Lac St Jean. C’est assez vide en fait. Pas grand chose à faire non plus ici. Mais pour le coup, il fait beau et « chaud » (au moins 20 C°). On se prend une petite bière en terrasse puis on décolle.
On fait le tour du lac et on arrive en début de soirée à St Félicien. On achète un peu de pain pour manger les maquereaux plus tard dans la soirée.

On regarde la carte et on établi un plan :
– Chibougamau n’est pas très loin,
– Mais c’est une petite route qui y va,
– On roule dans cette direction,
– On s’arrêtera en pleine nature pour dormir.
– DEAL !

Alors ça c’était le plan initial. Sauf que l’ambiance à bizarrement changée.
Imagine. On est tout les 2 dans la voiture. Les phares n’éclairent pas très loin, il vient de tomber une petite pluie, de la brume s’élève de la route. On découvre donc la route 10m devant nous. En plus, c’est la nuit et on risque de croiser des gros bestiaux, et le téléphone ne passe pas.
D’un seul coup j’ai l’impression d’être dans un mauvais scénario de film d’horreur.

Bref. Pour déconner, Jordane qui conduit me dis « sors la lampe de poche et éclaire sur les coté dans la forêt pour voir ».
OK… (mais en fait t’as pas envie de voir)
J’éclaire et au bout de 10 secondes, BAM ! Deux orignaux bien massifs qui traversent le faisseau de la lampe.
Putain !
J’éteinds direct !
C’est flippant en fait…
On continue et plus on roule, plus on se dit qu’on va faire les 300 Km qui nous séparent de Chibougamau.

C’est flou, mais au final c’est une bonne représentation du contexte dans lequel on a fait les 300 bornes.

Arrivé à Chibougamau sous la pluie… Pas fun. Il est tard et on est crevés. On trouve un genre de parking où dormir. Pas fun non plus. Pour l’instant la ville n’est pas très bien vendue.
Le lendemain matin on se réveille et on se rend vite compte qu’il n’y a pas grand chose pour nous ici. Après un rapide petit déjeuner, on décolle direction Rouyn Noranda.

On découvre enfin la nature qui nous entourait la nuit dernière.

 

C’est droit, ça va pas vite. Du coup c’est long. Mais on finit par arriver à Rouyn Noranda.

Accueilli une fois de plus en grande pompe par mon oncle Luc, ma tante Diane et ma cousine Eve. Et enfin, il fait beau ! On est en t-shirt dehors, il fait entre 20 et 25 C°.
Luc a un chalet au bord d’un lac, pas très loin de Rouyn Noranda. Du coup comme il fait beau, pourquoi pas aller y passer une journée. Pieds nus dehors, toute la journée. Le « kiff » comme on dit.
La glace du lac n’est pas totalement fondue mais « presque ». Avec Joe on décide donc de mettre le canoe à l’eau. Tout le principe de l’activité du jour consiste à ne pas tomber à l’eau. Pour la simple et bonne raison que l’eau est juste au dessus du point de congélation. Tu mets ta main dans l’eau, les 5 premières secondes le froid te saisi, au bout de 10 secondes tu as mal, au bout de 15 secondes tu ne sens plus ta main. Bref, faut pas tomber, quoi…

Après cette bonne pause à Rouyn, il est temps pour nous de poursuivre notre route vers l’ouest. Sans détour, on est à 4 000 Km de Vancouver. Autant dire qu’on est pas encore arrivé.

Encore un gros merci à Luc, Diane, Eve et Dominic pour leur accueil, leur hospitalité, leur disponibilité, pour les desserts, pour les soirées, pour les vieux souvenirs dépoussiérés, POUR TOUT !

A.

4 comments

  1. J’ai bien aimé le coup des deux orignaux ! Tu vois comme c’est flippant la « vraie nature » ! René nous a fait le même coup lorsque nous étions allés aussi à Chibougamau et que nous avions vu un ours sur le bord de la route en plein jour. Lui aussi n’a pas voulu s’arrêter pour l’observer. Ah je rigole ….

  2. Tots, le passage ac la lampe torche, tu m’as bien fait rire!
    Et alors la photo de toi ds ton « kanoe » d Apache la, tu m’as fait ma journée!
    Merci. Continuez a kiffer les gars! Good news que vs ayez quitté votre ancien bled, on the Road agaaain

  3. Salut Jordane,
    Bravo, je suis fier de toi. Tu me fais envie, cela me ramène 30 ans plus tôt. Quelle chance tu as d’avoir toute cette technologie à ta disposition, c’est vraiment super de nous faire partager votre aventure. Continuez à nous faire rêver.
    Bonne Route et bon vent.
    À bientôt, sur ton site…
    Pascal & Matine

Laisser un commentaire